MENU

CORNEILLE NANGAA YOBELUO, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, lance la vulgarisation de la machine à voter



C’était devant les étudiants de l’Ecole de Formation Electorale en Afrique Centrale, EFEAC en Sigle,   basée à l’Institut de la Gombe à Kinshasa. Ce site a été le lieu propice choisi  par  le Président de la Ceni, Corneille  NANGAA YOBELUO,  pour lancer la campagne de vulgarisation de la Machine à voter. Pendant près de 4 heures, devant un auditoire d’experts électoraux,  plein comme un œuf, Corneille NANGAA a exposé sur le thème : Démocratie et Election.  

Le Président de la Ceni  a axé sa communication sur 6 points à savoir : repères historiques  des élections ; la République Démocratique du Congo ; où en est la CENI aujourd’hui ; la révision du fichier électoral ; le Calendrier électoral ; l’optimisation du processus électoral avec  la machine à voter.

Pour le patron des élections en République Démocratique du Congo, la gestion des élections a émergé du développement et de la consolidation de la démocratie. La gestion des élections est donc nouvelle dans l’espace de travail, dans nos vies. La RDC,  une des plus grandes nations d’Afrique avec ses 26 provinces,  32 villes,  145 territoires, 138 communes urbaines, 173 communes rurales, 470 secteurs, 264 chefferies, 6095 groupements, 2815 quartiers ainsi que 88000 villages se prépare  aux élections dans les jours à venir.

Statistiques en appui, la Révision du Fichier Electoral se déroule normalement et sera bientôt clôturée dans l’espace Kasaï. Actuellement la CENI a déjà atteint 45.505.777 électeurs inscrits sur les listes électorales.

Après ce  tour d'horizon sur l'état actuel du processus électoral en RDC, Corneille NANGAA a présenté la machine à voter aux 80 étudiants en Master en gestion du cycle électoral.

Pour lier la parole à l’acte, une  démonstration du  fonctionnement de la machine à voter, qui, est en fait une machine d'impression du bulletin de vote, a été effectuée. Ensuite, tous les étudiants ont voté sur base d'une circonscription électorale pour les 3 types d'élections présidentielle, législatives nationales et législatives provinciales.

Les étudiants en Master en gestion du cycle électoral ont découvert les avantages de la machine à voter : (1) simplification du bulletin de vote , (2) très bonne visualisation de la photo du candidat , (3) rapidité du vote , (4) impression du bulletin avec impression du choix de chaque électeur , (5) recours à l'urne pour un comptage et un dépouillement manuel , (6) double dépouillement , par la machine et le comptage manuel des bulletins physiques, (7) élimination d'une éventuelle manipulation des résultats dans les Centres locaux de compilation des résultats (CLCR) car la machine à voter est doter du logiciel de transmission rapide et sécurisée des résultats du vote au Centre National de Traitement (CNT), (8) obligation de contrôle de conformité entre les données des Centres locaux de compilation et du CNT, (9) allègement de la logistique de la Ceni par une réduction drastique du volume des bulletins de vote, (10) réduction du coût des élections .

Au bout de l'exercice, les sceptiques ont été convaincus. Le Président de La Ceni a clôturé   son exposé en appelant  ces étudiants à aimer la RDC plus que tout et surtout à faire confiance à la Commission Electorale Nationale Indépendante.