MENU

A Bunia dans la province de l’Ituri, les associations féminines sensibilisées.



Dans le cadre de la poursuite des activités de la sensibilisation sur la machine à voter,  les innovations de la nouvelle loi électorale et les grandes lignes du calendrier électoral, les mamans des associations féminines et de la plate forme participation politique et leadership féminin  ont été sensibilisées par l’équipe du Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI à Ituri.

Au total 65 participants dont 43 femmes et 22 hommes ont répondu présents dans la grande salle de l’Association des Mamans Anti Bwaki (AMAB) de Bunia. Après une brève introduction formulée par la représentante des mamans, Madame Jeanne ALASHA ; le SEP de l’Ituri, Monsieur ANGHA MATADRI appuyé par ses collègues chargés de Sensibilisation, de Formation et de l’Informaticien a félicité les mamans pour avoir répondu nombreuses à l’invitation.

Il a insisté sur l’article 13 de la L.E, alinéa 3 qui dit : « La non représentativité de la femme ne constitue pas un motif d’irrecevabilité de la liste ». C’est ainsi qu’il a invité les femmes à se battre pour se faire représenter sur les différentes listes lors des dépôts de candidatures  et de se faire élire pour participer aux instances de prise de décision ; car les hommes ne leur feront pas de cadeau. 

Ensuite, le SEP et son équipe ont abordé les innovations de la loi électorale en mettant un accent particulier sur le seuil légal de représentativité et sur la clarification des règles du BRTC.

Quant à la machine à voter, après avoir justifié l’utilisation de cet outil, le SEP l’a présenté aux différents participants. Une simulation de vote de vingt personnes suivi d’un dépouillement manuel et de l’impression des résultats issus de la machine ont aidé les mamans à comprendre que cet outil n’est qu’une simple imprimante.

Elles ont appuyé l’utilisation de cette machine et ont promis de sensibiliser toute l’ITURI en commençant par les mamans.

Signalons que pendant ce temps, à Aru et à Mahagi, les journalistes et les membres des confessions religieuses ont été sensibilisés sur la machine à voter par les chefs d’Antennes de ces deux entités.