MENU

A WEB: la République Démocratique du Congo désignée membre du Conseil exécutif, représentant la zone Afrique Centrale.



Ouverture des assises de la 4ème Assemblée générale de l’A WEB (Association of World Election Bodies) à Bengalore en Inde : la République Démocratique du Congo désignée membre du Conseil exécutif, représentant la zone Afrique Centrale.

Pari gagné pour la Commission électorale de l'Inde pour la réussite de la tenue des assises de la 4ème Assemblée générale de l'Association mondiale des Organisations de gestion des élections, A WEB ce 3 septembre 2019 à Bengalore.

La République Démocratique du Congo a été désignée membre du Conseil exécutif de l'Association mondiale des Organisations de gestion des élections dans la Zone Afrique. C'est sous les meilleurs auspices que l'Association Mondiale des Organisations de gestion des élections a tenu mardi 3 septembre 2019 à Bengalore au sud de l'Inde son Assemblée Générale dans la salle de conférences du Taj West End Hotel.

Ces assises de portée internationale ont réuni des délégués des Organisations de gestion des élections (OGE) venus d’une centaine de pays représentant tous les continents.

La cérémonie d'ouverture était présidée par le nouveau président de l'A WEB, l'indien SUNIL ARORA qui est au fait le patron de la Commission électorale de l'Inde, réputée d'être l'un des Etats démocratiques au monde.

Dans son discours de circonstance, M. SUNIL ARORA s'est dit honoré que son pays qui est aussi celui de MAHATMA GANDHI ait eu le privilège d'abriter ces travaux qui resteront sûrement dans les annales de la vie des opérateurs du domaine des élections au monde.

Signalons que l'autorité électorale indienne remplace à ce poste le roumain Marian MUHULET.

Toujours dans le chapitre du renouvellement de mandats de certains sièges au sein de l'A WEB, le sud africain Glen MASHININI a été élu Vice-président du Conseil exécutif. A ce titre, et conformément aux prescrits de la Charte de l’A WEB, l'Afrique du Sud sera le siège de la 5ème session de l'Assemblée générale en 2021. A cette occasion, l’Afrique du Sud sera à la tête de la présidence tournante de l'Association Mondiale des Organisations de Gestion des Elections
L'AWEB a aussi un nouveau Secrétaire Général, le sud coréen JONGHYUN CHOE qui remplace à ce poste son compatriote YONG-HI KIM qui avait préféré démissionné.

Précisons que dans le cadre du positionnement des pays dans le juron de l'Association mondiale des Organisations de gestion des élections, 6 pays sur 7 ont vu leur demande d'adhésion approuvées. Il s’agit de l'Indonésie, du Cambodge, de l'Ukraine, de Maurice, de l'Afghanistan. Par contre, la candidature et l’adhésion de la Sierra Leone n'ayant pas rencontré l'approbation de tous ont été placées sous examen.

Il a évidemment aussi été question de compléter le Conseil Exécutif dont certains pays membres n'étaient pas admis à doubler leur mandat selon les prescrits de l 'article 15 de la Charte de l'A WEB d'où la nécessité de renouveler la structure même de cet organe qui a donc vécu la venue d'autres états. Il était donc question de désigner par consensus et, selon les zones géographiques et les langues ces derniers. Ainsi la République Démocratique du Congo a été désignée membre du Conseil Exécutif de l'A WEB pour le compte de l'Afrique Centrale et cela après le désistement du Cameroun. La désignation de la République Démocratique du Congo est une grande première.

Prenant la parole pour la circonstance, le Rapporteur de la CENI, M. Jean-Pierre KALAMBA MULUMBA N’GALULA, représentant le Président de la CENI, M. Corneille NANGAA YOBELUO, a remercié l'assistance pour ce choix porté sur la RDC. Il s'est engagé à partager avec les autres pays de la Zone Afrique centrale la riche expérience accumulée de la RDC, notamment en matière de constitution du fichier électoral et dans les cadres des Nouvelles Technologies de l'information et de la communication dont l'A WEB est promotrice dont la Machine à voter et cela, bien entendu pour l'intérêt de l'organisation d'élections libres, démocratiques et transparentes. La RDC, rappelons le, abrite déjà dans sa capitale Kinshasa l'Ecole de Formation Électorale en Afrique Centrale, EFEAC.

Les autres membres du Comité exécutif sont la Somalie, la République Dominicaine, la Bosnie-Herzégovine.

L'occasion était donné aux pays membres de l'A-WEB de parcourir les différents rapports et autres propositions d'amendements qui ont du reste rencontré l'approbation de tous. Il s'agit par exemple du Secrétaire Général qui s'est vu le droit de voter ou encore la notion des membres du Bureau de l'Association Mondiale des organisations de gestion des élections qui seront d'office membres du Conseil Exécutif.

Mercredi 4 septembre 2019 la ville de Bangalore va servir de cadre à la Conférence Internationale sur les initiatives et les défis des Médias Sociaux et de la Technologie de l'information dans les élections.