MENU

Après la province du Nord Kivu, la délégation du Vice-président de la CENI est arrivée à Bukavu dans la province du Sud Kivu



Poursuivant son bâton de superviseur de la sensibilisation électorale, le Vice-président de la CENI appelle toutes les couches sociales de la population du Sud Kivu, surtout les candidats à savoir compter les jours car les élections sont déjà à nos portes. C’était ce vendredi 12 octobre dans la salle Concordia dans la commune d’Ibanda, lors d’un cadre de concertation de axé sur la sensibilisation sur l’utilisation de la machine à voter et l’évolution du processus électoral en cours.

Norbert BASENGEZI KATINTIMA qui échangeait avec les représentants des Partis et Regroupements politiques, tendances confondues, ainsi que les acteurs de la Société civile renseigne qu’actuellement le calendrier électoral est respecté dans toutes ses prévisions, aucun retard n’a été enregistré. 

Au cours des échanges, le Vice-président de la CENI a invité les candidats aux prochaines élections combinées présidentielle, législatives nationale et provinciale du 23 décembre à fournir plus d’efforts dans l’accréditation de leurs témoins mais surtout à savoir compter et suivre le temps car c’est seulement une soixantaine des jours nous sépare de ces scrutins. 

Ce cadre de concertation était également une occasion pour le numéro 2 de la Centrale électorale de balayer toutes les questions liées au nettoyage du fichier électoral, à la délivrance des duplicatas et à la question récurrente d’électeurs sans empreintes digitales. 

S’agissant particulièrement de la machine à voter, Norbert BASENGEZI KATINTIMA estime que toutes les spéculations dans les réseaux sociaux et dans le chef d’une frange de la population autour de cet outil de vote sont alimentées par la peur de l’inconnu. Réitérant son appel lancé à Goma, il a appelé les congolais à être fiers en tant que premier pays au monde à informatiser son système de vote avec la technologie biométrique.

Signalons que plusieurs personnes ont à l’occasion expérimentées la machine à voter.