MENU

Corneille NANGAA échange avec les chefs d’antenne de Kinshasa et les responsables des réseaux des organisations de la Société civile



La journée dominicale du 23 décembre 2018 n’a pas été un jour de repos pour le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante. En effet, Monsieur Corneille NANGAA YOBELUO a tenu, en début de matinée, à la Maison des élections, une importante réunion avec les Chefs d’antenne de la CENI ville province Kinshasa conduits par Mme Anne-Marie MUKWAYANZO MPUNDU, Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI.

C’était en présence de M. Jean Baptiste NDUNDU, Membre de l’Assemblée plénière de la CENI et de Maître Ronsard MALONDA NGIMBI, Secrétaire Exécutif National de la CENI. A l’ordre du jour de cette réunion, les directives claires et précises quant au bon déroulement des opérations électorales dans la ville province de Kinshasa. Le déploiement des matériels à Kinshasa, la formation des Membres des bureaux de vote et de dépouillement, la sensibilisation des électeurs sur la machine à voter et la délivrance des duplicata des cartes d’électeur aux électeurs ayant perdu leurs cartes ont figuré parmi les questions abordées par le numéro 1 de la Centrale électorale.

Le Président de la CENI a martelé sur la problématique liée à la carte d’électeur, comme étant un souci majeur des électeurs ayant perdu leurs cartes d’électeur. A ce propos, des directives précises ont été communiquées en vue de permettre à tous les électeurs d’exercer leur droit de vote à la date du 30 décembre 2018. Les Chefs d’antennes ont été appelés au dynamisme afin de fournir les duplicatas aux concernés pour la bonne tenue du processus électoral.

Par ailleurs, le Président de la CENI a mené des consultations en fin de matinée avec les responsables des réseaux d’organisations de la Société civile au siège de la Centrale électorale. Ces réseaux des organisations de la Société civile regroupées au sein de différentes plateformes répondant favorablement à l’invitation du président de la CENI sont conscients du rôle majeur qu’elles jouent dans le processus électoral.

L’on a enregistré d’abord le passage de l’Observatoire de la Société civile pour le Suivi du dialogue et la transition Démocratique, OSSD ; ensuite de la Synergie des missions d’observation citoyenne des élections, SYMOCEL et enfin de la Commission d’éducation civique et électorale, EDUCIEL.

Lors de cette réunion élargie aux membres de la plénière Elodie NTAMUZINDA et Jean-Baptiste NDUNDU, Corneille NANGAA a invité ces leaders d’opinion à s’impliquer dans l’observation citoyenne des élections. Il les a ensuite sensibilisés sur le mécanisme d’alerte et de collaboration dans le but de garantir la production d’un rapport fiable.

Le patron de la Centrale électorale a indiqué à ses différents interlocuteurs que la Commission électorale nationale indépendante est à pied d’œuvre pour tenir le délai du 30 décembre 2018, jour de la tenue des scrutins combinés, cela après le report annoncé le 21 décembre 2018, la CENI sait pertinemment que c’est la ligne rouge à ne pas franchir et que toutes situations contraires seraient des facteurs exogènes à l’organe de gestion des élections en RDC.

Les leaders de la Société civile ont promis à leur tour d’approfondir la communication en faveur des populations sur la culture électorale, mieux la culture du vote et de l’acceptation des résultats.

Accompagnés du Président de la CENI et de ses collaborateurs, les différents responsables des réseaux ont été conviés à la visite des installations de la CENI où sont organisés les ateliers de préparation, colisage et empaquetage des bulletins de vote pour la ville province de Kinshasa. Ces délégués de la Société civile congolaise se sont rendus compte de la subtilité de la tâche de la centrale électorale dans l’optique des préparatifs techniques des élections du 30 décembre 2018.