MENU

D’une pierre trois coups : le SEP Kinshasa sensibilise trois groupes spécifiques en une semaine sur l’enrôlement des électeurs



La Secrétaire Exécutive Provinciale de la CENI ville province de Kinshasa, Mme Anne Marie MUKWAYANZO MPUNDU a animé, du 11 au 18 août 2017, trois matinées de sensibilisation qui ont permis de mettre en évidence trois groupes spécifiques : Il s’agit des femmes autochtones, des handicapés (sourds-muets) et des jeunes filles.

Lors de la première activité, les femmes autochtones ont fait un plaidoyer en faveur d’autres femmes qui vivent dans les campements et qui ne sont pas encore enrôlées car éprouvant des sérieuses difficultés pour le faire. Il faudra noter que Kinshasa ne connait pas ce problème. Elles ont en outre exprimé le vœu de voir la CENI les impliquer pleinement dans le processus pour les jours à venir lors des recrutements, par exemple.

S’agissant de la matinée avec les sourds-muets, il a été question de parler des défis et contraintes de l’implication de ce groupe spécifique dans l’enrôlement des électeurs en cours.

Enfin, la troisième activité qui a regroupé trois groupes de femmes dont les femmes vivant avec handicap, les femmes politiques et les jeunes filles. Cette activité a permis de faire une évaluation du processus électoral en général et de la révision du Fichier Electoral en particulier.

Dans l’ensemble, plusieurs recommandations ont été formulées pour améliorer le processus électoral :

  1. Les participants ont félicité la CENI pour son effort d’implication des groupes spécifiques dans le processus électoral et l’ont encouragé à poursuivre sur la même lancée ;
  2. Ils ont en outre, exprimé le regret face à l’ignorance des procédures par les policiers commis à la sécurité des Centres d’inscription. A cet effet, ils ont suggéré l’implication de ces derniers dans les cascades de formation pour les échéances à venir afin de les mettre à jour.