MENU

Evaluation tripartite CENI-CNSA-GOUVERNERMENT sur l’évolution du processus électoral en RDC. Corneille Nangaa en tête de la délégation CENI



Le Président de la CENI, Corneille NANGAA YOBELUO est arrivé à Kananga ce dimanche 27 août 2017 à la tête d'une forte délégation. Outre les membres du bureau et la plénière de l’organe en charge de l’organisation des élections, cette délégation comprend quelques représentants de la communauté internationale dont l'Ambassadeur du Zimbabwe en RDC, un diplomate sud-africain, un diplomate zambien, les élus nationaux et représentants de groupes parlementaires, les délégués de la société civile congolaise. L’évaluation de l’évolution du processus électoral va réunir la CENI, le CNSA et le gouvernement durant trois jours à Kananga.

C'est le Vice-gouverneur du Kasaï Central et Gouverneur a.i qui a personnellement accueilli le Patron de la CENI à l'aéroport National de Kananga. Le cortège s'est dirigé vers le centre ville pour participer, dans l'imposant bâtiment du Gouvernorat de province, à la réunion du comité de sécurisation des élections avec les membres du comité provincial de sécurité. Tous les éléments techniques pouvant encadrer le travail de la délégation ont été passés au crible.

Au cours d'un point de presse tenu à l'intention des journalistes, le Président de la CENI a révélé les mobiles de sa visite dans le chef- lieu du Kasaï Central consistant en l'évaluation globale du processus électoral. Un travail qui va mettre côte à côte les membres du Conseil National pour le Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre (CNSA), le gouvernement de la République, la Commission Electorale Nationale Indépendante en présence de la communauté internationale pour cogiter sur la forme à donner à la série de résolutions qui vont servir de repère a l'élaboration d'un calendrier qui déterminera la suite du processus électoral.

Le Président Corneille NANGAA a poursuivi en rappelant que la visite de la CENI à Kananga s'inscrit aussi dans le cadre du lancement de l'opération d'identification et enrôlement des électeurs pour laquelle il avait personnellement initié, il y a de cela quelques semaines, une mission d'évaluation qui s'est axée dans l'étude des moyens de faisabilité quant à ce.

C’est dès ce lundi 28 août 2017 que les différentes délégations présentes à Kananga vont entamer les échanges en vue de dégager des perspectives claires pour la suite du processus électoral en République Démocratique du Congo.