MENU

La CENI et Miru Systems lancent la formation du niveau 0 des experts techniciens de la Machine à voter



Corneille NANGAA YOBELUO, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, a procédé ce jeudi 17 octobre 2018 au Kempinski Hôtel Fleuve Congo en présence du Chargé de projet CHEON KWANG CHEOL de Miru Systems ainsi que les membres de la plénière de la CENI, à l’ouverture de la formation du niveau 0 des experts techniciens de la machine à voter.

Les finalités de cette formation de 112 techniciens sur trois jours ont été brièvement exposées par le Rapporteur Adjoint de la CENI, le Professeur Onésime KUKATULA FALASH. Il s’agit d’une formation en cascade qui part des experts techniciens jusqu’aux agents opérationnels dans les bureaux de vote. Il est attendu, d’une part, que Miru Systems assure l’accompagnement des experts techniciens de la CENI dans la prise en main totale de la machine à voter jusqu’aux élections du 23 décembre 2018 et, d’autre part, de former ensuite de déployer des agents opérationnels capables d’assurer le bon fonctionnement des machines et de résoudre les éventuels problèmes techniques qui peuvent surgir.

Le Professeur Onésime KUKATULA FALASH a également situé cette formation en cascade dans la suite de l’application par la CENI des recommandations du Dialogue de la Saint Sylvestre qui enjoignait de trouver les voies et moyens de réduire les coûts des élections. « La technologie électorale de la machine à voter est incontournable dans le monde globalisé où nous vivons actuellement. Elle répond à l’impératif de la transmission rapide et à la viabilité des résultats des urnes », a conclu le Rapporteur adjoint de la CENI avant d’inviter les participants à l’assiduité et au professionnalisme.

Dans sa déclaration d’ouverture solennelle de la formation, le Président de la CENI a rappelé le sacrifice consenti jour et nuit de même que l’abnégation des agents de la CENI en vue du respect des activités calendaires des élections et de la tenue effective de celles-ci le 23 décembre 2018. 

Corneille NANGAA YOBELUO a indiqué que ces experts techniciens vont constituer le premier noyau de la formation en cascade programmée jusqu’à la veille des scrutins. Il les a invités à faire fi des débats politiques, à se concentrer à la maîtrise parfaite de la machine à voter, à identifier les moindres détails opérationnels de cette technologie électorale et en devenir les premiers sensibilisateurs. S’adressant aux participants, le Président de la CENI a martelé que « le Congo a besoin des élections. Vous serez déployés dans des endroits difficiles pour cette cause nationale. Déployer comme des soldats au combat, vous ne devriez reculer devant aucun obstacle jusqu’à attendre notre objectif du 23 décembre 2018 ».

Corneille NANGAA YOBELUO a également fait le point sur la réception progressive des machines à voter. Au niveau de Matadi, un premier lot de 12.000 machines a été réceptionné la semaine dernière et il est attendu 8.000 cette semaine. Les ports de Mombasa et de Dar-es-Salem attendent réceptionner respectivement 13.000 et 12.415 machines. 8.000 autres vont ensuite débarquer dans ces deux ports.

Rappelons que cette formation interactive faite de théorique et de pratique va porter sur le software et le hardware de la machine à voter. Elle va ensuite se poursuivre en cascade pour atteindre les formateurs nationaux puis provinciaux jusqu’aux chefs d’antenne et agents opérationnels dans les sites de vote.