MENU

Le Président du CNSA, Joseph OLENGANKOY place la paix au Congo au-dessus de tous les intérêts



Invité à intervenir en sa qualité de Président du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre (CNSA), M. Joseph OLENGANKOY a souligné qu’un pays qui doute est semblable à un flot de mer. Une façon pour le Président du CNSA d’inviter l’assistance à avoir foi en la République Démocratique du Congo. La paix et l’intérêt national devraient primer sur les intérêts politiciens individuels.

Prenant pour illustration les situations de crises que continuent de vivre la Libye, la Syrie et plusieurs autres pays ayant opté pour une démocratie importée, le Président du CNSA a mis en garde ceux qui cherchent des soutiens extérieurs et ne cessent de critiquer le pays sans tenir compte du fait bien des pays ne poursuivent que leurs intérêts nationaux et non ceux de la RD Congo. Le risque est donc l’implosion si l’on va vers des élections précipitées et non apaisées.

Pour rappel, au-delà des motivations exclusivement religieuses qui ont milité à sa création, les hauts dignitaires des Eglises et Mosquées ont chargé la CIME de promouvoir un environnement de paix, de cohésion nationale, de transparence et de fair-play pendant la période préélectorale, électorale et postélectorale. La CIME est donc une instance interconfessionnelle de médiation et d’accompagnement du processus électoral, un espace de dialogue permanent et de prévention des conflits électoraux.

C'est par la prière dite par un représentant de l'Armée du Salut qu'a pris fin le culte d'action de grâce commémorant le 3 ans de la CIME.