MENU

L’UDPS conduite par le Dr LOSEKE THARCISSE échange avec la CENI



Dans la suite des concertations initiées avec les partis et regroupements politiques, la CENI a convié cet après-midi du mercredi 28 février 2018, en son siège, la délégation du Bureau politique et collaborateurs directs en matière électorale de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS en sigle, conduite par son président délégué Dr LOSEKE Tharcisse.

La délégation du Bureau politique de l’UDPS a pris connaissance des défis et contraintes du calendrier électoral, défis que le Président de la CENI, Son Excellence Corneille NANGAA YOBELUO, a présenté non pas comme une marque de l’impossibilité à tenir les délais de ce chronogramme électoral mais une façon de mettre en évidence les responsabilités de différentes parties prenantes au processus électoral.

Le Président de la CENI, entouré des autres de l’Assemblée Plénière, a indiqué que son Institution poursuit la campagne nationale d’éducation électorale et sensibilisation de la population. Dans ce cadre, la CENI est également disposée à former les cadres, témoins et observateurs des partis politiques pour leur meilleure implication au processus.

Le Président de la CENI a, en outre, invité l’UDPS à mener un plaidoyer en vue de la signature du décret portant sécurisation du processus électoral.

Le Dr Tharcisse LOSEKE, a au nom de sa délégation, réaffirmé l’adhésion, la croyance et surtout l’appropriation au processus électoral. Pour lui, ‘’l’UDPS reste l’un des défenseurs majeurs de la Démocratie en RDC’’.

Fustigeant au passage le débat sur la Machine à voter qui cache en réalité d’autres enjeux politiques, le président délégué de l’UDPS invite les différentes parties prenantes à plus de responsabilité et à se rapprocher de la CENI pour des échanges fructueux.

Ce cadre de concertation a permis d’échanger sur les pistes à mettre en œuvre pour la réussite des prochains scrutins, notamment, l’accès et la rotation des témoins dans les Bureaux de vote (BV), la transmission rapide et sécurisée des résultats, la cartographie précise des Bureaux de vote et de dépouillement (BVD), la présence d’observateurs et experts indépendants.

Comme tous les autres partis et regroupements politiques, la délégation de l’UDPS a expérimenté la Machine à voter et visité le Centre National de Traitement des données du fichier électoral.