MENU

Reçues par le Président de la CENI, les organisations féminines plaident pour la tenue des élections municipales, urbaines et locales



Conduite par Madame Faïda MWANGILWA, Présidente du Conseil d’administration du Fond pour les Femmes Congolaises, FFC en sigle, la délégation des organisations et plates-formes des femmes membres de CONAFED, CAFCO, WILPF, RSLF, BCGPLD, RIEN SANS LES FEMMES est venue se ressourcer auprès du Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Son Excellence Corneille NANGAA YOBELUO, notamment sur la problématique de la tenue des élections locales en République Démocratique du Congo. Rencontre placée sous la facilitation de Madame Elodie NTAMUZINDA, membre de l’Assemblée plénière.

S’informer à la source des conditions de l’organisation de ces élections municipales, urbaines et locales ; ensuite assurer la restitution de ces informations pour enfin mener les plaidoyers en faveur de leur tenue, ont été les principaux sujets abordés avec en ligne de mire la promotion de la participation des femmes à ces scrutins locaux considérés, aux dires de Madame Faïda MWANGILWA, comme le fondement sociologique de toute démocratie.

Après la tenue des élections présidentielle, législatives provinciales et nationales, les organisations féminines considèrent en effet que les élections municipales, urbaines et locales sont plus importantes pour assurer une meilleure implication de la population à la chose publique et, de manière particulière, ces élections pourraient relever le niveau de l’accès et de la participation des femmes dans les institutions publiques.

Les autres observations partagées entre les deux parties au cours de cette rencontre ont été notamment celles du plaidoyer en faveur de la nomination des jeunes femmes aux postes  de prises de décisions ; de redonner le pouvoir à la base, c’est-à-dire de ramener la démocratie en commençant par les élections locales et donc de fonder une démocratie durable sur le roc qu’est l’élection locale comme gage d’un développement durable de la RD Congo.

Cette audience a été également l’occasion pour la délégation des femmes d’échanger avec le Président de la CENI sur les priorités à définir entre le recensement de la population, la tenue des élections locales de même que l’enjeu budgétaire du financement par le Gouvernement de cette phase électorale qui reste.