MENU

Révision du Fichier Electoral. Madame Marie Desanges KETA sensibilise Plus de 3000 femmes de l’Eglise LILOBA Ya Nzambe à Kinshasa



Dans le cadre de la clôture du mois de la femme à l’Eglise LILOBA na Nzambe, située  sur l’avenue Bongolo n° 4 au quartier Kimbangu dans la commune de Kalamu, plus de 3000 femmes de cette église de réveil ont été sensibilisées sur le processus électoral en cours au pays et bientôt à Kinshasa.

Dans une église pleine comme un œuf, ces fidèles venues de 201 paroisses disséminées à travers la ville de Kinshasa, ces enfants spirituelles du Prophète Dominique RHONDE MPOLO ont eu droit à un exposé magistral de la part de Madame Marie Desanges KETA, Membre de l’Assemblée Plénière de la Commission Electorale Nationale Indépendante qu’accompagnait Madame Marie-France IDIKAYI, Conseillère Principale en communication du Président de la CENI, venue représenter Madame la Questeur empêchée qui s’occupe de cadre de concertation CENI – Genre.

Bien avant son exposé, le Secrétaire Général de cette église, Pius KANDOLO MBINGA a, au nom du Prophète de cette Eglise, surconscrit cette rencontre en précisant que ces échanges sur le processus électoral permettra à plus de 3000 mamans venues à cette rencontre de s’imprégner de l’évolution du processus électoral.

Dans une ambiance électrique, ponctuée des chants de louange et d’adoration,  Madame  Marie Desanges KETA  a,  en lingala, expliqué d’une manière détaillée les étapes du processus électoral en cours. Pour ce membre de l’Assemblée Plénière de la CENI, son institution a choisi l’option de constituer un nouveau fichier électoral suite au discrédit jeté par les acteurs politiques sur l’ancien fichier électoral.  Avec un nouveau fichier fiable et consolidé, les congolais peuvent être tranquilles car il est capable d’absorber sereinement tous les 11 scrutins prévus dans la constitution.

A travers l’adage «  Rendre à César c’est qui est à César et à Dieu c’est qui est à Dieu », Marie Desanges KETA a voulu inviter les femmes de l’Eglise LILOBA à s’engager davantage dans la politique en commençant par l’enrôlement.  L’enrôlement a plusieurs avantages. Il permet d’obtenir sa carte d’électeur faisant office de carte d’identité. L’enrôlement permet de voter et d’être voté bien que le vote demeure libre mais l’enrôlement est obligatoire aux termes de la loi.  A travers un véritable jeu des questions – réponses, la représentante de Madame la Questeur dans ce cadre de concertation a insisté sur l’importance de s’enrôler à son lieu d’habitation. Elle promet de s’impliquer davantage pour un enrôlement massif des femmes dans la capitale Kinshasa qui attends plus de 4 millions d’enrôlés.  Cette opération de la Révision du Fichier Electoral démarre vers mi-avril à Kinshasa, capitale de la Rd Congo a précisé Madame Marie Desagnes KETA.