MENU

RFE: Corneille NANGAA édifie les acteurs de la société civile qui oeuvrent dans le domaine de l'éducation civique et électoral.



Corneille NANGAA YOBELUO, Président de la CENI a échangé ce  lundi 09 Janvier 2017, à Kinshasa, avec une trentaine d'acteurs de la société civile œuvrant dans le domaine de l'éducation civique et électorale . Au menu de leurs échanges figurait en bonne place le processus électoral ainsi que  les opérations d’identification et d’enrôlement.

C'était au restaurant la Prunelle dans la Commune de la Gombe à Kinshasa, sous la modération de M. Jean Baptiste NDUNDU NSITUVILA, Membre de l’Assemblée Plénière de la CENI et en présence de Mme Elodie NTAMUZINDA également Membre de l’Assemblée Plénière de la CENI que le patron de la centrale électorale a tenu a échangé avec ces acteurs de la société civile venues de quatre coins du pays.

Cette rencontre était l'occasion pour le Président de la CENI d'échanger les vœux avec les leaders de la Société civile pour l'an 2017 et de partager des informations sur le processus électoral en général ainsi que sur les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs en cours dans les provinces du Sud Ubangi, Mongala, Thsuapa, Equateur, Haut Katanga, Haut Lomami, Lualaba, Tanganyika, Sud Kivu, Nord Kivu, Maniema et Ituri.

Prenant la parole, Corneille NANGAA YOBELUO a remercié les acteurs de la société civile d'avoir répondu à son invitation, en vue d'échanger sur l'état des lieux du processus électoral, tout en mettant un accent particulier sur la situation politique de l'heure. Le Président de la CENI a salué la signature de deux accords politiques (l’accord du 18 octobre et celui du 31 décembre 2016) qui, tous deux, portent essentiellement sur l’organisation des élections en République Démocratique du Congo. La CENI s’en félicite énormément.

S'agissant du processus électoral en cours, Corneille NANGAA s'est penché de prime abord sur l'opération de révision du fichier électoral, tout en explicitant la différence qui existe entre la mise à jour et la révision du fichier du fichier électoral. Sur ce, il a abordé la tenue de cette opération dans la province pilote du Nord Ubangi, qui a vu plus de 800.000 personnes enrôlées. Cependant, il a relevé le taux très faible de l'enrôlement des femmes, soit 45% seulement. Actuellement, la CENI est présente dans 12 provinces et d'ici la deuxième quinzaine du mois, elle va atteindre les autres provinces restantes, a annoncé le Président de la CENI.

Corneille NANGAA YOBELUO exhorte les acteurs de la Société civile à s’impliquer dans la sensibilisation de la population

La sensibilisation électorale n’est pas l’affaire de la CENI seule. Elle exige une implication totale de différentes forces vives du pays dont la Société civile. Pour ce faire, le Président de la CENI a exhorté les acteurs de la société civile présents à la rencontre à s'activer dans la sensibilisation de la population et surtout des femmes.

Le Président Corneille NANGAA a aussi épinglé les défis d'ordre logistique et sécuritaire dont fait face la CENI.

La sécurité est un atout non négligeable dans l'opération de révision du fichier électoral. La présence des forces et groupes armés ainsi que des conflits entre Bantous et autochtones (pygmées) engendrent l'insécurité et entravent la réussite des activités de la CENI sur terrain.

Il a annoncé l’organisation dans les prochains jours des missions dans les différentes provinces opérationnelles, missions où seront associés les acteurs de la société civile, en vue de sensibiliser les populations.

S’agissant du budget du processus électoral tel qu’annoncé d’un milliard deux cents millions de Dollars américains, le président de la CENI a précisé que ce budget s’étend sur une période de trois ans et concerne la tenue de différents scrutins jusqu’aux élections locales.

Après cette édification de Corneille NANGAA, des échanges fructueux ont eu lieu. Le Président de la CENI a répondu à toutes les préoccupations des acteurs de la société civile qui ont émis les vœux de voir se tenir régulièrement de telle rencontre d’échange d’informations sur le processus électoral entre la CENI et les différentes parties prenantes au processus électoral congolais.

Signalons que cette rencontre intervient après celle du 07 janvier 2017 qui a réuni à à Pullman Hôtel le Président de la CENI avec 4 regroupements des femmes. Plusieurs organisations de la Société civile ont participé activement à la rencontre de ce jour parmi lesquelles : Ligue de conscientisation des électeurs (LICE), CENADEP, AETA, Inter plate forme de la Société civile, CESP-CENCO, IGE, CASE, RODHECIC,REGEC, LIFDED, ACDIC, RECIC, ECC/DOD, Panel des experts, REA, Société civile du Sud Kivu, Société civile de l’Equateur, Dynamique femmes de la Société civile du Maniema, Dynamique de la Société civile du Kasaï Central, Société civile du Kasaï Oriental, Société civile du Nord Kivu, Ligue des électeurs, SYMOCEL.