MENU

Séminaire sur l’évaluation du fonctionnement des Assemblées provinciales : Corneille NANGAA y dresse l’état des lieux du processus électoral



Ce séminaire qui se tient du 14 au 16 mai 2017 à l’Immeuble du gouvernement sur l’initiative de la Vice-primature de l’Intérieur et de la Sécurité, réunit les membres de bureaux des Assemblées provinciales de la République. Le séminaire envisage un état des lieux du processus de mise en œuvre de la décentralisation depuis l’adoption de la Constitution du 18 février 2016. .

L’occasion était toute indiquée pour le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante Corneille NANGAA YOBELUO, accompagné du Vice-Président Norbert BASENGEZI KATINTIMA, tous deux invités ce dimanche 14 mai 2017 en leur qualité de responsables de l’institution d’appui à la démocratie en charge de l’organisation des élections, de faire un état des lieux du processus électoral.

Dans son adresse, le Président Corneille NANGAA est revenu sur le contexte, les défis et les enjeux ayant milité à la refonte du fichier électoral de 2011. Il a proposé une rétrospective synoptique du processus de la Révision du Fichier Electoral depuis son lancement, le 31 juillet 2016, dans la province du Nord Ubangi jusqu’à l’étape actuelle marquée par le déploiement des équipes dans les aires opérationnelles 3 et 4. Au stade actuel du processus de la Révision du Fichier Electoral, la CENI a dépassé 22 millions d’électeurs enrôlés.

La question de la sécurité, un défi majeur que rencontrent les équipes de la CENI, a été mise en avant par le Président. Comme un leitmotiv, Corneille NANGAA YOBELUO a martelé l’engagement de la Centrale Electorale de ne point aller aux élections sans les 7,6 à 10% d’électeurs attendus dans le Kasaï et le Kasaï central, deux territoires en proie à des violences meurtrières. C’est dans ce sens que l’on peut situer l’appel lancé par le Président de la CENI à l’ensemble de participants et en particulier, aux membres du bureau des Assemblées provinciales du Kasaï et du Kasaï central qui sont les représentants de l’ensemble des élus de ces territoires. Pour Corneille NANGAA, les élus ont le devoir de porter aux Kasaïens le message de paix et de calme afin que l’inclusivité du processus électoral soit effective.

Tout en saluant l’appui indéfectible du gouvernement quant à la matérialisation des opérations en court, le Président a reconnu l’active participation et implication des députés nationaux et provinciaux aux côtés des membres de l’Assemblée Plénière de la CENI lors des activités de sensibilisation et de la mobilisation des électeurs dans leurs provinces respectives.